Le club du 3° âge

UN PEU D'HISTOIRE

Les Clubs du 3eme âge, en milieu rural, ont été crées par la Mutualité sociale agricole, dés 1963, "afin de lutter contre l'isolement des personnes âgées et retraitées, en leur proposant des moments de détente, de rencontres, de partage, avec d'autres personnes qui étaient dans la même situation qu'eux" (isolement dû à l'exode rural).

C'est ainsi que nacquit le " Club Intercommunal de Mazille-Château-Sainte-Cécile", le 5 juillet 1977, regroupant ces 3 communes à Charly.

Pourquoi Charly?

Un domaine constitué de terrains et de bâtiments, situé à Mazille, au lieu -dit "Charly", avait été donné par son propriétaire à un groupe de volontaires, à condition que cette donation serve à l'évolution du monde rural, particulièrment à ces trois communes concernées.

Sous l'égide de ces volontaires bénévoles était constitué "le Centre Rural de Charly" engendrant une école agricole, une ferme qui se voulait innovante et "vulgarisatrice", une association de loisirs (AIC), une maison familiale de vacances, puis le club du 3eme âge, et le centre aéré.

Notre "Club du 3eme âge" selon la loi 1901, s'autogère par éléction d'un conseil d'administration, d'un bureau. Chaque membre paie une cotisation adhérant ainsi à la fédération départementale et nationale.

Chaque Club est libre d'organiser ses propres manifestation pour ses propres finances. (loto, concours de belote...)

Au Club de Charly, nous nous réunissons 1 fois par mois pour jouer (tarot belote, rami...et goûter.)

  • Nous participons à un "concours de connaissances" portant sur l'histoire, la géographie, les hommes célèbres, la nature, l'automobile, etc...
  • Nous participons aussi à "la dictée des Clubs" (locale, cantonale, départementale, nationale).
  • Nous informons nos adhérents des avancées sociales au service des anciens (prévention des risques, accompagnement d'Alzeimer, service à domicile).
  • Nous adhérons à l'association "Solidair'Action" basée à Mazille, pour une action humanitaire au Burkina-Faso.

Notre souhait est de voir se joindre à nous de nouveaux retraités avec de nouvelles idées.