DOMAINE FORESTIER

PLANTATION ONF

Le 12 décembre 2016 le conseil municipal a délibéré sur l’aménagement des forêts sectionales de CHATEAU et ST LÉGER pour la période 2016-2035.

Suite à l’exploitation en coupe à blanc de la parcelle 120 (surface totale de 1,75 hectares) sur les années 2017/2018 et 2018/2019 par les affouagistes de la section ST LEGER, une régénération par plantation a été mise en place par l’ONF au printemps 2020.

Malgré les conditions climatiques difficiles de cette année, le taux de reprise estimé est de 70% sur l’ensemble de la parcelle. Le taux de 80% de reprise n’ayant pas atteint, l’ONF complétera celle-ci à hauteur des engagements prévus.

QUELQUES CHIFFRES :

Aménagement des forêts de la commune : 109,54 Hectares
Altitudes 380m – 559m
Section CHÂTEAU 84,94 Hectares
Section ST-LEGER : 24,60 Hectares
Pourcentage des essences présentes dans notre forêts :
Chêne Sessile : 79%
Chêne Pédonculé : 1 %
Hêtre : 6 %
Châtaigner : 4%
Chêne Rouge : 8%
Frêne : 1%
Autre feuillus : 1%

AFFOUAGE

DÉFINITION ET ORIGINE DE L’AFFOUAGE

L'affouage est une pratique qui remonte au Moyen-âge.
A cette époque, le seigneur des lieux accordait aux habitants de ses villages le droit de récolter du bois de chauffage dans les forêts. Ce droit valait pour chaque foyer (focus en latin qui signifie foyer, feu) d'où le nom de cette pratique.
Aujourd'hui, l'affouagiste habite une commune forestière et fait son bois de chauffage en versant une taxe souvent modique à la commune.
Parmi les coupes prévues à l'aménagement et marquées par l'ONF, la commune décide, ou de les vendre, ou de les délivrer à ses habitants : ce sont celles destinées à l'affouage.
Les arbres sont marqués par les forestiers de l'ONF dans les jeunes peuplements à éclaircir et dans les taillis. Leur diamètre ne dépasse généralement pas 35 cm à hauteur d'homme.
Autre ressource, les têtes des arbres qui ont été exploités par les bûcherons pour fournir du bois d'œuvre.
L'affouagiste organise son chantier en fonction des chemins existants, pour préserver le sol. Il façonne son bois pendant l'hiver, en période hors sève pour bénéficier d'une meilleure qualité de bois de feu.
Les affouagistes participent à la gestion sylvicole de la forêt communale.
En prélevant un certain nombre de jeunes arbres identifiés par le forestier, ils permettent en effet aux autres de mieux se développer.
Cette activité leur permet aussi d'apprécier à sa juste valeur le patrimoine de la forêt communale.