une cinquantaine de personnes étaient au rendez-vous donné par Château-Patrimoine pour une découverte de la géologie de Château

Le 26 juin 2021, dès 8 h du matin, soleil, vent frais et une cinquantaine de personnes étaient au rendez-vous donné par Château-Patrimoine pour une découverte de la géologie de Château.

Au programme, d’abord, une approche des terrains calcaires bien visibles et de leur histoire dans les anciennes carrières du Plateau de la Garenne (Bajocien, Jurassique, Ere Secondaire, 160 millions d’années environ).

Puis, dans leur prolongement en direction du Vernay, le site paléontologique de la brèche de Château. A l’arrivée au col des Granges, découverte de la faille mettant en contact les roches calcaires et les terrains granitiques bien plus anciens du Mont-Gremoi (Viséen, Carbonifère, Ere Primaire, 350 Ma environ). Le chemin de crête de la Frenille permet de bien observer le granite rose qui se prolonge au sud dans tout le massif de la forêt des Trois Monts. Un peu avant le col du Pontot, dans le bois, on peut voir un affleurement de grès, roche dure faite de grains de sable (vestiges lointains d’une plage) soudés ensuite par la silice. Elle a été dans le passé exploitée pour fabriquer des meules (à la Vineuse notamment comme le suggère le lieu dit des Mollières). Du Col du Pontot on emprunte le chemin des Crêts au départ duquel se devine encore, sur la droite, une petite carrière d’extraction de « cran », nom local de l’arène granitique (granite décomposé en sable). A partir de là, retour vers la mairie par le chemin pentu qui passe à proximité de l’ancien lavoir à ciel ouvert de la Combe. Aujourd’hui comblé par le sable apporté par le ruisseau venant des Crêts, il illustre le travail d’érosion par les eaux et le  mécanisme du transport et du dépôt des roches.

La halte finale au Nière – chez Alain et Jacqueline – a permis de voir  différents fossiles du calcaire de Château et un complément d’images montrant l’évolution des paysages depuis quelques dizaines d’années, des photos de la fouilles paléontologique de la Brèche de Château et de voir (ou revoir) quelques vestiges de carnivores (ours, grands félins, hyène…) livrés par ce site.

Un pot amical a permis de conclure cette matinée très agréable. Il faut remercier tous les participants, très intéressés, qui ont largement contribué à la réussite de cette sortie géologique.

Excursion géologie : arrêt 1 aux carrières de la Garenne

Posted in Actualités, Association, chateau patrimoine and tagged .