CHÂTEAU PATRIMOINE

Vous êtes ici : VIVRE À CHÂTEAU - VIE ASSOCIATIVE - CHÂTEAU PATRIMOINE

 

UNE ASSOCIATION POUR PRÉSERVER ET VALORISER LE PATRIMOINE COMMUN DE CHÂTEAU.

Fin octobre 2015, il est décidé la création d’une association nommée « CHATEAU-PATRIMOINE » avec pour objet : « Identifier, étudier, sauvegarder, valoriser par la mise en œuvre de projets, le patrimoine de Château et son vallon»
Les membres fondateurs sont : Jacqueline Argant, Armand Boulanger, Claudie Creutz, François Régis de Borde, Martine de Borde, René Dufour, Solange Lacorne, Antoinette Martin, Alexandre Mazuir, Fabrice Pasquer.

CONTACT ET RENSEIGNEMENTS

Mail : 

Par courrier c’est toujours possible :

Association Château Patrimoine

 

 

BULLETIN D’ADHÉSION 2022

Télécharger le bulletin prochainement
le BULLETIN D’ADHÉSION

 

BUREAU DE L'ASSOCIATION

Président : François Régis PELLETRAT DE BORDE

Vice-Président : Jacqueline ARGANT

Trésorier : Fabrice PASQUER

Secrétaire : Patrick DIEUDEGARD

Membres de droit :

Monsieur le Maire, Pierre NUGUES

et madame Claudie CREUTZ

désignation des membres du conseil d'administration - délibération du 21/09/2020

statut de l'association (modifiés le 08/01/2018)

CHÂTEAU PATRIMOINE vous présente ses projets en 2022 pour découvrir plusieurs siècles d'histoire sur l'évolution des communications et les moyens d'accès à Château et dans ses Hameaux.

Le thème de l'année est « Communiquer à Château au fil du temps ... ».

Retenu par l'Assemblée Générale du 11 janvier dernier ce thème fera l'objet d'une exposition le 18 septembre prochain lors des Journées Européennes du Patrimoine. (Évolution au fil du temps des voies de communication entre hameaux e t villages, usages des télécommunications, de la poste etc ... .).


• Thème du Concours photo 2022 :

« Communication à pied, à cheval, en voiture, à vélo ... ». Pour illustrer ce thème les photos seront centrées sur les voies de communication de CHÂTEAU, leurs « accessoires » et leurs évolutions au fil du temps. Elles pourront montrer aussi des marcheurs, des véhicules et tout ce qui se rattache aux échanges à longue distance par courrier ou télécommunication (téléphone, télévision avec leurs fils, poteaux, antennes, véhicules de service. ..) . Des photos anciennes seront aussi bienvenues pour montrer l'évolution de notre réseau routier, du balisage et des modes de transport ...
► Date limite pour déposer les photos en Mairie de CHÂTEAU dans la boite aux lettres Château-Patrimoine/Amicale :  lundi 12/09/2022

Notre prochaine News-letter vous communiquera d'autres dates pour vous présenter de nouvelles activités et rencontres.

Règlement du concours photo 2022 :

 

 

ARCHIVES

2022

le samedi 2 avril 2022, à 18h30 dans la salle communale

Retour sur la conférence « Le télégraphe à Château : un maillon du premier grand réseau de télécommunication »

Avec la conférence présentée dans la salle communale par Pierre Danière, le thème 2022 « communication à Château au cours du temps » ne pouvait pas mieux commencer ! Une soixantaine de personnes étaient au rendez-vous ce 2 avril pour découvrir "Le télégraphe à Château : un maillon du premier grand réseau de télécommunication ».

Bien que l’existence d’un lieu-dit « Le Télégraphe » soit bien connu sur la commune, sa localisation précise et l’histoire de l’édifice correspondant restaient pour beaucoup jusque là assez vagues voire mystérieuses.

Après avoir évoqué les différentes méthodes de communication à distance connues depuis l’Antiquité au moins, Pierre a détaillé l’invention du télégraphe par les frères Chappe : celui-ci permettait, pour la première fois, de transmettre grâce à un codage complexe un texte complet à plusieurs centaines de kilomètres de distance, par signaux relayés de stations en stations éloignées en moyenne de 10 km.

Cette invention a été replacée dans le contexte historique de la Révolution de 1789, avec ses aspects techniques, mais aussi politiques et humains, avec l’appui de nombreux documents, anecdotes, et même une maquette articulée construite pour la circonstance, et permettre une approche concrète du fonctionnement de cette messagerie révolutionnaire pour l’époque.

De quoi être songeur en pensant que moins de 200 ans plus tard chacun d’entre nous peut abriter dans sa poche un « télégraphe portable » si simple d’utilisation !

Le message est bien passé auprès des auditeurs qui ont beaucoup apprécié cette présentation vivante et très documentée. Parions qu’ils seront nombreux à participer à la balade passant par le télégraphe de Maugrey le 18 juin prochain départ depuis la mairie à partir de 8h30.

NB : Nous remercions P. Danière, professeur retraité à Vaux-Jalogny. Passionné d’histoire, il a rassemblé le plus grand nombre possible de documents existant sur le télégraphe Chappe et à partir des données cadastrales, recherché également sur le terrain l’emplacement des postes qui ont existé dans notre région, souvent mal localisés ou confondus avec d’autres constructions. C’est ainsi par exemple que nous avons pu, avec ses indications, retrouver récemment la base des murs du télégraphe du Mont-Gremoi (1809-1820) qui a précédé celui de Maugrey (1820-1852).


Retour sur la balade découverte du télégraphe de Chappe, commentée par Pierre Danière

8h30, samedi 18 juin 2022,  balade du « télégraphe »...

Bravant la température déjà élevée en ce début de matinée, trente intrépides ont pris, depuis la mairie, leur élan sur le chemin conduisant au lavoir de la Combe.

Ce lavoir, qui figure déjà sur le cadastre de 1841, est un bassin à ciel ouvert aménagé sur le ruisseau qui collecte les eaux venues des Crêts et de la Frenille,  à l’endroit où le vallon s’élargit. Totalement comblé de sable déposé par le ruisseau et envahi par les ronces il était devenu presque invisible jusqu’à ce printemps où une équipe de bénévoles s’est mise à l’ouvrage pour le dégager. Il y aurait encore beaucoup de travail pour retrouver son étendue et sa profondeur initiales, mais chacun a pu apprécier le travail accompli, approcher et découvrir les pierres de lavage en place et le cadre exceptionnel du plus ancien lavoir de la commune. Utilisé jusque dans les années 1960, certains d’entre nous ont pu témoigner personnellement de son usage par des habitants du Nière et du bourg.

Puis, par une rude montée, le groupe a rejoint les Crêts au col du Pontot où se trouve la source principale du ruisseau de la Combe (fontaine, étang). Le parcours s’est ensuite effectué à l’ombre appréciée de la forêt communale jusqu’aux  ruines de la station  du télégraphe Chappe. Le défrichage en règle effectué par les bénévoles en mars, rafraîchi quelques jours avant la sortie,  a permis une approche confortable de l’édifice et de profiter pleinement des explications de Pierre Danière sur le fonctionnement du télégraphe et la vie des télégraphiers. La maquette du mécanisme a joué pleinement son rôle et les questions ont été nombreuses. Magnifique complément à la conférence du mois d’avril. Sur le chemin du retour, en Maugrey, la station suivante de Sologny  a pu être facilement localisée à l’horizon (une dizaine de km à vol d’oiseau). La descente sur le lieu dit en Janin, puis vers les Noyers a ramené le groupe dans la cour de la mairie : l’ombre fournie du platane et les boissons fraîches ont été très appréciées en permettant  de prolonger agréablement ensemble une  belle matinée.   Il reste à dire  encore une fois « merci » à tous ceux qui ont permis ce bon moment : les organisateurs et commentateurs, tous les défricheurs, les « rafraîchisseurs » au télégraphe et à l'arrivée, et bien sûr, tous les participants !